Une vision disruptive de l'industrie


Introduction

Depuis le début du XXème siècle l’inconscient collectif nous fait croire qu’économie et écologie sont incompatibles. Cependant, depuis une vingtaine d’années cette idée tend à s’inverser. En effet, nous observons de plus en plus de modèle économique qui ont un impact positif sur l’environnement et une situation économique viable.

Nous pouvons observer plusieurs causes montrant l’essor de ces nouveaux business.
Tout d’abord, la génération a un fort impact sur les modes de pensées. Notamment les milléniales qui sont nés et ont vécu dans un monde où les discours sur la conscience écologique font partis de leur quotidien.
Ensuite, nous pouvons identifier l’urgence dans laquelle nous sommes. La création d’entreprise éco-responsable n’a pas pour seul objectif de faire valoir les vertus de son créateur mais plutôt d’agir afin d’inverser la tendance car sans nature et donc sans vie, l’homme ne peut exister.
Enfin, grâce à la prise de conscience des hommes politiques, des mesures ainsi que des objectifs ont été fixés pour que l’économie et l’écologie rentrent dans un cercle vertueux. Les lois visant les industriels à baisser leur impact carbone et les mesures qui fixent les objectifs de gestions des déchets contraignent les dirigeants à prendre des décisions pour limiter leur impact sur l’environnement. Donc, dans un futur proche une entreprise n’aura pas d’autre choix que d’établir un business model vertueux sous peine d’être taxé ou bien de se voir retirer le droit d’exercer son activité professionnelle.

La société PLAST’INNO veut s’inscrire dans cette démarche. Ainsi, l’entreprise n’aura par la suite nul besoin d’engendrer des frais de remaniement de son business model. Elle s’inscrit déjà dans les critères des entreprises du futur.

Le projet :

Création d’une entreprise qui revalorise les déchets plastiques issus de l’industrie de la plasturgie ou des produits de grande consommation dans le but de créer des bobines de filament pour les imprimantes 3D professionnelles et de bureaux.

Les problèmes :

L’entreprise PLAST’INNO vise à répondre aussi bien aux problèmes des déchets que ceux des utilisateurs de filament.

Les problèmes identifiés pour les industriels sont le coût de stockage des déchets plastiques ainsi que le coût qu’engendre la logistique liée à la gestion et l’élimination des déchets. Les législations se font de plus en plus pointues quant à la dimension écologique d’une entreprise.

Pour les utilisateurs de bobine d’impression 3D, il n’y a pas de réelle offre de filament recyclé.

Les solutions :

La création de l’entreprise PLAST’INNO amène des solutions pour chacune des parties prenantes du projet.
Au niveau environnemental, l’entreprise participe à la réduction de l’utilisation de plastique issu de l’industrie pétrochimique.
Les professionnels de la plasturgie réduisent leurs coûts liés à l’élimination de leurs déchets plastiques.
Les utilisateurs d’imprimante 3D se voient proposer une vraie solution alternative française et qui se démarque par sa dimension éco-responsable qui a un réel intérêt marchand.

Notre chaîne de valeur